Corvée de nettoyage du littoral organisée par des jeunes

Nos jeunes leaders se sont donné les moyens d’agir et ont inspiré des enfants à contribuer à la propreté de nos côtes et la protection de nos oceans.


Shoreline 3.jpg

L’objectif

Nous voulons autonomiser nos jeunes et leur permettre d’envisager l’avenir des océans avec optimisme.

Le programme Youth Environmental Leaders (jeunes leaders en environnement) de l’aquarium de Vancouver allie formation sur le leadership en matière de conservation et apprentissage par l’expérience. Il s’agit d’un camp destiné aux jeunes qui veulent être informés, autonomisés et sensibilisés aux effets de leurs comportements quotidiens sur l’environnement et sur leurs contemporains. L’intendance de l’environnement s’accompagne d’un défi permanent, celui d’apporter des changements à sa propre vie et d’inspirer les autres à adopter des méthodes qui leur permettront d’agir de manière responsable et de protéger les milieux naturels par la conservation et par des pratiques durables. Pour atteindre cet objectif, nous voulions aider les jeunes à tisser des liens avec leur collectivité et à trouver des moyens de s’impliquer dans la vie communautaire.


La solution

Nous avons demandé aux participants du programme Youth Environmental Leaders de l’aquarium de Vancouver de planifier et de coordonner une corvée de ramassage d’ordures pour les enfants inscrits aux AquaCamps, dans le cadre du programme Grand nettoyage des rivages canadiens.

Au total, 34 jeunes de Taïwan, de Seattle et de partout au Canada ont entrepris de planifier une corvée de nettoyage du littoral. Leur objectif : réunir tout le matériel nécessaire, transmettre des consignes de sécurité et travailler avec les participants aux AquaCamps – des enfants âgés de 4 à 12 ans – au nettoyage du parc Devonian Harbour, non loin du parc Stanley. À grands traits de crayons marqueurs, ils ont conçu des affiches aux couleurs vives pour mousser l’engouement et communiquer des directives importantes, mais c’est leur enthousiasme contagieux pour le projet qui a eu le plus de résonance. Pour amorcer la corvée de nettoyage, des groupes de deux ou trois jeunes leaders en environnement se sont associés chacun avec 10 enfants des AquaCamps pour ratisser la plage à la recherche d’objets à ramasser et à consigner. Il a été très inspirant de voir la tournure de l’activité, qui a été marquée par l’esprit d’équipe et l’échange de connaissances. Les jeunes leaders de Taïwan ont transmis leurs connaissances sur les débris marins qui nuisent aux côtes de l’océan Pacifique, alors que d’autres ont tissé des liens avec les enfants en mettant en relief leur amour pour le battage de grève sur les plages de la Colombie-Britannique. On aurait dit une étrange chasse au trésor : les enfants accouraient vers les jeunes leaders armés de fragments de styromousse ou de longueurs de corde pour leur demander comment ces objets s’étaient retrouvés là et où il fallait les consigner sur le registre du nettoyage. Si les enfants n’arrivaient pas à soulever un objet lourd, le jeune leader James venait à leur rescousse; il a ainsi débarrassé la plage de planches cloutées et d’énormes feuilles de plastique en évitant toute blessure. Les plus jeunes, un groupe d’enfants de 4 ans jumelés aux leaders Caitlin et Jenna, criaient « On vient de sauver un oiseau! On vient de sauver une tortue! », pendant qu’ils déposaient du plastique dans leur seau, marchant main dans la main le long du havre et sur le chemin du retour jusqu’à l’aquarium.


Les résultats

La corvée de nettoyage a permis à 154 jeunes âgés de 4 à 16 ans de prendre les choses en mains et de constater tout ce que nous pouvons accomplir pour protéger nos océans en travaillant ensemble. L’équipement nécessaire était tout simple : des planchettes à pince, des seaux, des pinces, des sacs à déchets et un mélange de gants réutilisables et jetables. La corvée a duré deux heures, temps de déplacement compris. Pendant ce délai, nous avons rempli deux sacs à déchets totalisant 9 kg, dont 171 mégots de cigarette. Les jeunes leaders ont ainsi pu constater d’eux-mêmes le volume de débris retirés de la plage et l’impact qu’ils pouvaient avoir sur les enfants participant aux camps. Qui plus est, ils possèdent maintenant les outils nécessaires pour reproduire l’initiative dans leur collectivité.


Conseils d’initiés

  • Commencez par votre propre « arrière-cour ». Nous avons maintenant 9 km de déchets en moins dans nos océans et 138 jeunes et enfants qui comprennent mieux ce qu’ils peuvent faire pour améliorer les choses.

  • L’apprentissage par l’expérience permet aux apprenants de tous les âges d’être en contact avec des notions de conservation et d’apporter des changements durables qui contribueront à protéger la santé de notre planète.

  • En travaillant dans le cadre d’un programme bien établi comme le Grand nettoyage des rivages canadiens, il est possible de se faire guider et d’intégrer l’action locale à une initiative de portée nationale. Les jeunes peuvent ainsi prendre une activité en mains tout en sentant qu’ils font partie d’un mouvement beaucoup plus large.


#NatureForAll Campaign